Actu

Comment faire face au blocage des règles ?

Il arrive parfois que vos règles vous jouent des tours et qu’elles tardent à apparaître. Toutefois, plusieurs recettes miracles pullulent sur la toile pour y remédier. Néanmoins, nombreuses d’entre elles peuvent avoir des effets néfastes sur votre santé si vous faites une mauvaise pioche. Cet article se charge de vous fournir les meilleures astuces pour faire face au blocage des règles.

Les plantes emménagogues

Afin de provoquer ou faciliter le flux sanguin des menstrues, vous pouvez faire confiance aux plantes emménagogues.

A découvrir également : L'énergie solaire : une solution écologique et rentable pour tous

  • Le persil : les feuilles de cette plante contiennent de l’apiol et de la myristicine, réputés pour contracter l’utérus et sa paroi. Selon l’expérience féminine, consommer du persil favorise l’apparition des règles. Vous pouvez les mâcher frais dans la journée ou augmenter la dose de persils dans vos repas. Mais la meilleure recette est de déguster des tisanes concoctées à partir de persil infusé accompagnées de miel.
  • A lire également : Le calendrier de l'avent saucisson 2021 est arrivé !

  • La sauge permet également de provoquer et de réguler les cycles. Vous pouvez la boire en infusion matin et soir.
  • L’armoise est également utilisée depuis des lustres pour faciliter le retour des règles. Elle doit être ingurgitée en infusion deux à trois fois par jour pendant au moins une semaine.

Enfin, parmi les plantes emménagogues, vous pouvez également utiliser la menthe pouliot, la rue, l’angélique, l’achillée millefeuille, la bourse à pasteur ou le framboisier, un grand compagnon du cycle féminin.

Quelques pincées de curcuma

Le curcuma est un excellent produit pour la santé. Il a de multiples vertus à la fois préventives et curatives, bien connues de la médecine ayurvédique et même par la médecine occidentale. Vous pouvez alors y recourir pour soulager les syndromes prémenstruels ou encore les dysménorrhées.

Mais le curcuma est également réputé pour son efficacité dans le déclenchement des règles. Pour une meilleure consommation, vous devez allier du curcuma au poivre noir. Cela vous garantit non seulement une digestion optimale, mais également un effet bonne mine bonus.

Un cocktail de vitamine C

Source d’énergie et de vitalité au quotidien, la vitamine C a également la capacité d’enclencher le début des règles. Pour cela, elle favorise la contraction des parois de votre utérus. N’hésitez donc pas à faire le plein de vitamine C. Vous pouvez la consommer en pastilles ou dans les compléments alimentaires, sur avis médical. Mais, le mieux encore serait de consommer au quotidien des fruits tels que les goyaves, les agrumes, les kiwis, les fraises ou les cassis.

Contrairement aux idées reçues, les légumes ont également une teneur élevée en vitamine C. C’est le cas des poivrons rouges, des tomates, du chou et des brocolis crus. Vous pouvez également déclencher vos règles avec du citron. Mais là encore, la valeur sûre demeure le persil, car il entre dans le top 3 des nutriments riches en vitamine C.

Détendez-vous !

Cela n’est plus un secret pour personne : l’ennemi majeur du bien-être est le stress. C’est pourquoi chez la femme, il peut se pointer avec des troubles gynécologiques non négligeables, tels que :

  • les douleurs menstruelles ;
  • les problèmes de fertilité ;
  • le dérèglement du cycle menstruel, avec le retard ou même la disparition des règles.

C’est la raison pour laquelle il est primordial de savoir bien gérer son stress, surtout si vous ambitionnez de mieux contrôler ou anticiper l’arrivée de vos règles. Le moment est arrivé de prendre soin de vous en réactivant vos petites routines anti-stress.

  • Bain chaud ;
  • Huiles essentielles ;
  • Musique douce ;
  • Lecture au coin du feu ;
  • Méditation ;
  • Sophrologie.

Pratiquez une activité physique

Le sport est une panacée très efficace. Pour preuve, il permet également de déclencher les règles. Cependant, vous devez éviter une activité physique intense, car elle peut au contraire causer un déséquilibre hormonal jusqu’à bloquer l’ovulation. C’est ce qui crée chez les athlètes de haut niveau des règles très faibles, voire inexistantes. Si vous êtes habitué à pratiquer intensément du sport, ralentissez légèrement et laissez reposer votre corps.

Changez votre mode de contraception

Si vous recourez à des moyens contraceptifs comme la pilule ou le stérilet hormonal, cela peut chambouler tout un cycle menstruel. Si c’est le cas, vous devez les arrêter ou les changer pour éviter des aménorrhées constantes. Consultez votre gynécologue ou votre sage-femme pour dénicher d’autres contraceptifs moins susceptibles de perturber votre cycle.

Consultez un médecin si le blocage persiste

Si votre blocage menstruel dure plus de trois mois, il est vivement recommandé de consulter un médecin pour déterminer la cause sous-jacente du problème. Plusieurs raisons peuvent causer une aménorrhée prolongée : le stress intense, la prise de certains médicaments ou encore des troubles hormonaux.

Le médecin effectuera des examens sanguins et peut-être une échographie pour détecter tout changement dans vos niveaux hormonaux ou toute autre anomalie physique qui pourrait être à l’origine du blocage. Si nécessaire, il peut vous prescrire des hormones pour relancer votre cycle menstruel.

Dans certains cas plus graves, comme celui d’une tumeur ovarienne ou d’un dysfonctionnement thyroïdien non traité, une intervention chirurgicale peut être envisagée. Votre médecin sera en mesure de vous orienter vers les spécialistes nécessaires si cela est nécessaire.

N’oubliez pas qu’il faut prendre soin de sa santé mentale pendant cette période difficile. Le blocage des règles peut être source d’inquiétude et générer du stress chez certain(e)s individus. Prenez soin de vous et prenez contact avec un professionnel si besoin car ce type de situation demande parfois un accompagnement spécifique.

Adoptez une alimentation saine et équilibrée pour favoriser le bon fonctionnement hormonal

Il faut comprendre que l’alimentation peut jouer un rôle considérable dans le bon fonctionnement hormonal du corps. Pour favoriser la régularité des règles, il faut inclure des protéines végétales telles que les légumineuses, les noix et les graines, tandis que les viandes blanches telles que le poulet ou la dinde sont également recommandées.

Une alimentation riche en fibres aide aussi à maintenir un taux d’œstrogènes équilibré dans le corps. Consommez donc régulièrement des fruits frais, des légumes verts feuillus ainsi que des céréales complètes pour faciliter votre digestion et éviter tout dysfonctionnement hormonal.

Les aliments riches en vitamine C tels que les agrumes, les kiwis ou encore les poivrons rouges peuvent aussi avoir un effet bénéfique sur vos hormones. Cette vitamine contribue à stimuler la production d’œstrogènes tout en limitant leur dégradation par l’organisme.

N’oubliez pas qu’il faut rester hydraté(e) avec une consommation quotidienne adéquate en eau pour assurer au système reproducteur tous ses besoins nutritionnels nécessaires pour maintenir un cycle menstruel normalisé.

Article similaire