Actu

Un point sur l’histoire et le symbolisme du drapeau italien

À l’instar de plusieurs pays d’Europe méridionale, l’Italie possède un emblème. Celui-ci se décline sous trois différentes couleurs, soit le vert, le blanc et le rouge. Cependant, que peut-on retenir de l’histoire et du symbolisme de ce drapeau ? Faisons le tour de la question à travers cet article.

L’histoire du drapeau italien

L’origine du drapeau italie remonte en 1796. En cette année, les armées victorieuses de Napoléon Bonaparte traversèrent l’Italie. Toutes les républiques qui naquirent lors de ce passage furent d’inspiration française. Dès lors, elles adoptèrent des drapeaux dotés de trois bandes ayant des dimensions égales. Bien que ces bandes portent des coloris variés, les modèles étaient inspirés de celui de la France de 1790. En outre, les régiments italiens en coalition avec l’armée de Bonaparte avaient également opté pour les trois couleurs dans leurs drapeaux. Dans la Légion lombarde comme dans celle italienne, la couleur bleue dans le drapeau français a été remplacée par le vert.

A voir aussi : Conversion de décilitres en litres, convertir : convertir : dl en l

En 1797, ce drapeau devient l’emblème de la République Cispadana. Il s’agit d’un État d’Italie situé dans le Nord et qui s’étend sur les provinces de la région du Pô. Cependant, durant la période de la Restauration, le drapeau aux trois couleurs est interdit. Malgré cela, les rebelles des mouvements populaires de 1831 et les soulèvements en 1848 l’ont hissé. Dès lors, il devient le symbole dans le pays. Mais, ce ne serait qu’en 1925 que la loi italienne établit l’enseigne comme le drapeau national. La constitution après la chute de la monarchie confirme le fait dans l’un de ses articles. Celui-ci stipule que le drapeau italie est tricolore avec le vert, le blanc et le rouge.

Le symbolisme du drapeau italien

Plusieurs interprétations tentent d’expliquer le symbolisme du drapeau italie. Certains historiens pensent que la forme et les couleurs constituent un emprunt au drapeau français, notamment à la suite de la campagne d’Italie de Bonaparte. Considérant que les idées révolutionnaires françaises ont conduit au Risorgimento en Italie, cette théorie paraît acceptable. En revanche, pour d’autres, le drapeau italien doit ses couleurs à Dante Alighieri. Cela se justifie par le fait que dans son œuvre Le Purgatoire, cet écrivain évoque les trois couleurs qui portent les trois vertus théologales. Il s’agit du vert qui exprime l’espérance, du blanc qui symbolise la foi et du rouge qui traduit la charité.

A lire en complément : Logo Top 20 des meilleurss de super-héros du monde entier : histoire de la marque et origine du symbole

Selon cette approche, le drapeau italien ne serait pas l’œuvre de Bonaparte. Mais, il serait le reflet de l’Italie elle-même et inspirée d’une conception religieuse. Par ailleurs, notons que ces deux théories demeurent telles quelles. Dans les écoles, on enseigne plutôt que le vert est le symbole des collines des Apennins. Le blanc rappelle la neige des Alpes. Le rouge quant à lui, est le souvenir du sang des martyrs versé pendant les guerres d’indépendance.

Les drapeaux historiques en Italie et le drapeau actuel

L’Italie a connu plusieurs drapeaux. Parmi les plus historiques, on peut citer :

  • Le drapeau du duché de Modène et Reggio : 1452-1859 ;
  • Le drapeau du duché de Parme et Plaisance : 1545-1731 ;
  • Le drapeau du grand-duché de Toscane : 1569, 1801, 1815-1859 ;
  • Le drapeau du royaume de Sardaigne : 1720-1848.

Par ailleurs, le drapeau italie actuel est en vigueur depuis le 1er janvier 1948. Il représente le drapeau national de la République italienne. Il comporte trois bandes verticales à savoir la verte, la blanche et la rouge. Chaque année, il est célébré le 7 janvier, notamment pour la Fête du Drapeau, la Festa del Tricolore.

Les différentes versions du drapeau italien au fil du temps

Au fil du temps, le drapeau italien a connu quelques variations. La première date de 1848 lorsqu’une modification mineure fut apportée au drapeau. Effectivement, une couronne royale a été ajoutée sur la bande blanche en signe de reconnaissance pour l’unité nationale.

Il y eut un autre changement notable en 1861 lorsque l’Italie est devenue un pays souverain. Le tricolore national était alors orné des armoiries savoyardes dans la bande blanche.

Puis vint le régime fasciste sous Mussolini qui modifia le drapeau italien en y ajoutant une fasce littorale (bande côtière) représentant les territoires conquis par l’Italie à l’étranger.

Heureusement, cette version ne perdura pas longtemps et après la fin du régime fasciste en 1943, le drapeau redevint celui de 1861 sans les armoiries savoyardes et sans la fasce littorale. Cette version est toujours utilisée aujourd’hui.

Pensez à bien noter que chaque ville italienne possède ses propres couleurs et emblèmes historiques qui sont souvent combinés avec les couleurs nationales pour montrer leur fierté régionale tout en affirmant leur appartenance à l’État italien uni.

Le drapeau italien, symbole fort de son unité nationale et porteur d’une riche histoire symbolique, reste inchangé depuis plus d’un demi-siècle. C’est un élément fédérateur important pour tous les Italiens où qu’ils se trouvent dans le monde.

Les utilisations du drapeau italien dans la culture populaire italienne

Le drapeau italien est tellement emblématique qu’il est devenu un élément incontournable dans la culture populaire italienne. Effectivement, il est souvent utilisé dans différents domaines tels que l’art, le sport et la musique.

Dans le domaine de l’art, par exemple, on peut citer les peintures du célèbre artiste italien Giuseppe Pellizza da Volpedo qui a représenté le drapeau italien dans certains de ses tableaux. Le poète Gabriele D’Annunzio a aussi écrit une ode au drapeau en 1919 intitulée ‘Laudi alla bandiera di Roma’ en hommage aux soldats morts pendant la Première Guerre mondiale.

En ce qui concerne le sport, il suffit d’assister à un match de football pour voir des milliers de supporters agiter des petits drapeaux tricolores tout en scandant leur soutien à leur équipe favorite. Le drapeau italien fait aussi partie intégrante de certains sports tels que les courses automobiles où les coureurs arborent fièrement les couleurs nationales sur leurs bolides.

La musique n’est pas en reste avec plusieurs chansons populaires faisant référence au symbole national comme ‘Bella Ciao’, chant partisan datant de la Seconde Guerre mondiale et popularisé notamment lors du mouvement ouvrier des années 60.

Au-delà des frontières italiennes, on retrouve aussi fréquemment le drapeau italien lors d’événements internationaux tels que les Jeux olympiques ou la Coupe du Monde de football, où il représente alors fièrement l’Italie face aux autres nations.

Le drapeau italien est un symbole fort et universel qui transcende toutes les générations et se retrouve dans tous les aspects de la vie quotidienne en Italie comme à l’étranger.

Article similaire