Finance

Les 7 principales tendances de la finance mondiale à surveiller en 2020

La finance est un domaine sujet à beaucoup de fluctuations et guidée par un certain nombre de paramètres.  La crise sanitaire du COVID-19 a fait naître de nombreuses tendances dans la finance mondiale. Quelles sont vraiment ses principales tendances ? Cet article vous présente les 7 principales tendances de la finance mondiale à surveiller en 2020.

1.La sécurité sanitaire et la santé

Il s’agit là d’une tendance qui s’est révélée avec la crise sanitaire. Ce dont il s’agit est la prise de conscience d’un risque systémique de pandémie mondiale autrefois sous-estimé. Les entreprises sont donc responsables de la sécurité sanitaire de leurs collaborateurs.

A découvrir également : C'est quoi la rentabilité économique ?

Surveiller cette tendance revient donc à fournir du matériel afin d’assurer la sécurité sanitaire des employés. Et aussi à travers le renforcement du rôle des métiers en charge d’une telle action.

2.Une digitalisation accélérée

En effet, cette tendance existait déjà, cependant au cours de l’année 2020, elle a fait preuve d’une forte accélération. Étant donné la nécessité, nombreuses sont les entreprises qui ont adopté une digitalisation des usages. Il s’agit entre autres des visioconférences, les webinaires, etc.

A lire également : Les pièges à éviter pour une gestion financière personnelle réussie

3.Le respect du climat et de l’environnement

La dégradation de la biodiversité est également l’un des facteurs de la pandémie de 2020. De ce fait, le respect de l’environnement et du climat est devenu une tendance à forte accélération à surveiller en 2022. La crise sanitaire a contribué au renforcement des enjeux environnementaux pour de nombreuses PME et ETI. Nombreuses sont les entreprises en pleine transition ayant adopté les nouvelles normes climatiques.

4.Une nouvelle relation à l’espace

Il s’agit ici d’une tendance déstabilisée et complètement repensée de la mobilité de tous. Il n’y a que les produits et services alimentaires qui nécessitent obligatoirement une mobilité physique. Quant aux autres, il est possible de passer par une mobilité digitale. Voilà donc ce qu’a été la nouvelle relation à l’espace révélé par la crise sanitaire.

5.La flexibilité et la résilience

Grâce à la digitalisation forcée des entreprises, la flexibilité est devenue un enjeu de survie et de performance. Cela notamment dans le secteur de la finance. Désormais, il est possible pour les entreprises de s’organiser librement via des actions futures comme un Plan de Continuité d’Activité. Ou encore via des actions immédiates telles que l’adoption d’outils collaboratifs.

6.De nouveaux modes coopératifs et solidaires

Cette tendance existait déjà avant, cependant, elle a été mise en lumière avec la survenue de la crise sanitaire. C’est une astuce plutôt ingénieuse basée sur la solidarité des systèmes financiers mondiaux interconnectés.

Cela conduit à la mise en place de nouvelles logiques de coopération en interne. Le développement de modèles de valeur ouverts y compris. Ces nouveaux modes coopératifs et solidaires représentent la prise de conscience qui donnent la priorité à l’intérêt commun.

7.Une quête de sens

La quête de sens permet aux entreprises de trouver une cohérence entre leur politique RH, leur communication ainsi que leur offre.  De nombreuses entreprises  appliquent désormais la loi Pacte. Cette loi formalise la responsabilité sociale et environnementale de l’entreprise tout en dictant des principes de gouvernance. Grâce à cela les entreprises sont en mesure d’identifier de bons partenaires intrafilière.

Article similaire