Immo

Faut-il investir dans l’immobilier en 2022 ?

Le secteur de l’immobilier ne cesse de se transformer depuis qu’il a été bouleversé par l’épidémie du Covid-19. Ces derniers mois, les besoins en logement n’ont pas cessé d’augmenter. Cependant, l’an 2022 a été aussi impactée par de nombreux autres événements comme la hausse des coûts de matériaux. Ce qui pousse de nombreuses personnes à se demander si 2022 est l’année favorable pour l’achat de biens immobiliers. Retrouvez dans ce mini guide, la réponse à cette interrogation.

Dureté des conditions d’emprunt

Les conditions d’emprunt sont devenues strictes pour les acquéreurs depuis le 1er janvier 2022. Ceci, afin d’éviter le plus possible l’accroissement des cas de surendettement auprès des ménages.

A voir aussi : Tout ce que vous devez vérifier quand vous achetez une maison

Ainsi, vous ne pourrez plus effectuer un emprunt immobilier excédant 25 ans. Cependant, cette durée est prolongée de 2 ans, soit 27 ans pour l’achat de logement neuf en l’état futur d’achèvement.

Quant au taux d’endettement, il a été strictement limité à 35 % (assurance incluse). Toutefois, les banques ont la possibilité de déroger à cette règle pour 20 % des crédits octroyés, lorsque les primo-accédants veulent acheter une résidence principale. Cependant, vous devez détenir un dossier convaincant et solide.

A lire également : Quelle société pour investissement immobilier ?

Par ailleurs, il est devenu impossible d’emprunter en 2022 sans apport personnel. Ce montant doit être au minimum équivalent à 10 % de la somme à emprunter. Toutes ces conditions rendent complexe l’achat d‘un bien immobilier en 2022.

Faible taux d’emprunt

immobilier

En 2021, les prix immobiliers ont augmenté de 5,3 % pour les appartements et de 7,4 % pour les maisons. Au regard de la demande actuelle, aucune baisse n’est envisageable sur les prix de logement en 2022. En effet, ces prix devraient croître sur l’intégralité du territoire national. Cependant, une croissance plus modérée de 2 % des prix est à espérer d’après les premières études.

La situation diffère en fonction de l’emplacement du bien à acheter. Ainsi, le rattrapage des prix pourra probablement toucher les villes moyennes et les communes périphériques.

L’année 2021 a été marquée par le grand retour de l’inflation. Pour le premier semestre de l’an 2022, les prévisions ont été de 2,5 % en matière d’inflation. Cette estimation pourrait atteindre 3 % le long de l’année.

Coûts de construction vus à la hausse

L’année 2021 a battu tous les records avec 1,2 million de transactions. Cependant, de nombreuses incertitudes planent en 2022 sur le marché immobilier. En effet, les bâtiments subissent des difficultés d’approvisionnement en raison de la crise sanitaire.

De plus, les prix des matériaux ont connu une augmentation. Ces hausses pénalisent l’acheteur, car ils agissent directement sur le coût des constructions. D’après une estimation de la FFB (Fédération Française du Bâtiment), les logements neufs vont subir en 2022 une augmentation de 5 % de leurs montants habituels.

Un surcoût est aussi envisageable suite à l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation environnementale le 1er janvier 2022. Cette dernière vise à réduire la consommation en énergie des nouveaux bâtiments ainsi que l’émission des gaz à effet de serre.

Vous connaissez maintenant l’état actuel du marché immobilier en 2022. Tenez compte de ces informations, de vos revenus et de votre budget pour décider si vous allez acheter votre bien immobilier cette année ou non.