Immo

Quelle société pour investissement immobilier ?

Aujourd’hui, de nombreuses sociétés sont spécialisées dans l’investissement immobilier. Vous avez décidé de faire vos premiers pas en investissement locatif et vous ne savez pas quelle société, choisir ? Il est souhaitable de bien étudier son projet pour choisir la société qui répondra à toutes vos exigences. Voici une liste de sociétés adaptées pour un investissement en biens locatifs.

La Société Civile Immobilière (SCI)

C’est la forme de société est sans doute la plus recommandée pour un investissement immobilier rentable. En effet, son objet social porte essentiellement sur la gestion des actifs immobiliers. Elle est caractérisée par un régime de transparence fiscale. C’est dire qu’elle n’est pas taxable à l’IS. C’est là un grand avantage, car en tant qu’associé vous ne payez d’impôt que sur votre quote-part. Outre cela, les déficits fonciers s’imputent sur d’autres sources de revenus.

A lire aussi : Comment accéder à la base Perval ?

Par ailleurs, en raison de l’absence de la responsabilité limitée, une banque sera moins réticente à vous octroyer un crédit immobilier. En cas de non-remboursement, celle-ci peut toutefois poursuivre tous les associés pour le payement de la dette.

La Société à responsabilité limitée (SARL) immobilière

À l’origine, la SARL est une société de personnes ainsi que de capitaux. Elle promet un certain nombre d’avantages fiscaux pour tout investisseur immobilier. En effet, le caractère juridique de la SARL immobilière lui permet de bénéficier d’une faible taxation sur les plus-values et les revenus. Ainsi, un investisseur locatif associé profite par la même occasion de cet avantage.

A lire en complément : Comment acheter à plusieurs un bien immobilier ?

Si vous souhaitez profiter des réductions fiscales sans être éligible aux régimes immobiliers, cette forme de société est l’option idéale. Il faudra au moins 2 autres investisseurs immobiliers si vous ne voulez pas faire face à un autre régime majoritaire.

La Société en nom collectif (SNC)

Porter son choix sur la SNC pour investir dans l’immobilier est une bonne alternative. Son statut lui permet de faire en sorte que les associés soient solidairement responsables sur l’ensemble de leurs biens personnels. Cela signifie que six associés par exemple d’une entreprise peuvent être responsables des biens d’un associé. Si vous souhaitez procéder à la cession des parts, tous les autres associés doivent approuver la décision.

La Société par actions simplifiées (SAS)

Cette société a un mode de fonctionnement qui s’apparente à celui de la SARL. Cependant, on note quelques différences. Ici, les actionnaires peuvent constituer une SAS sans aucune logique de gérance majoritaire ou minoritaire. Les statuts juridiques de cette forme de société sont libres. Vous pouvez donc prévoir une gestion selon votre forme d’investissement immobilier.