Santé

La gaufre bleue : une maladie méconnue à découvrir

C’est avec surprise que vous venez de découvrir des clichés et commentaires alarmants sur la gaufre bleue ? Depuis 2010, cette infection sexuellement transmissible nourrit la peur chez des millions d’internautes. Aujourd’hui, avec le recul offert par les années, la lumière est désormais faite sur ce mal inquiétant.

Qu’est-ce que la gaufre bleue ? Comment se manifeste-t-elle ? S’agit-il d’une IST réelle ? Lisez ce guide pour découvrir tout ce qu’il faut savoir sur la gaufre bleue, cette maladie méconnue.

A lire en complément : L'alimentation équilibrée : un rempart essentiel contre les maladies

Gaufre bleue : présentation et symptômes

C’est en 2010 que la gaufre bleue maladie fait sa grande apparition sur internet. À l’origine de la révélation de cette maladie alors inconnue, se trouvent des internautes. Photos de vagins contaminés, commentaires inquiétants, il n’en fallait pas plus pour mettre internet en alerte. La nouvelle se reprend telle une traînée de poudre, une nouvelle maladie sexuellement transmissible a vu le jour.

Le nom de la gaufre bleue devient tendance sur internet. On en trouve des illustrations sur tous les médias. La nouvelle IST doit son nom à la coloration bleuâtre qu’elle donne au vagin en cas de contamination.

A lire en complément : Comment choisir la meilleure cigarette électronique pas cher pour les débutants

La coloration s’étend durant la phase d’évolution de la maladie. Les autres symptômes attribués à la maladie sont les démangeaisons et les pertes nauséabondes. Ces manifestations rappellent de nombreuses autres IST qui sévissent énormément chez les jeunes.

Gaufre bleue : les causes de la maladie méconnue

D’après les informations relayées sur internet, les jeunes sont les plus exposés à la maladie de la gaufre bleue. Au sein de la couche juvénile, les femmes sont les plus susceptibles d’être contaminée par le virus.

La gaufre bleue une maladie méconnue à découvrir

La cause principale de l’infection serait le rapport sexuel. Plus une femme accumulerait les partenaires sexuels, plus elle aurait donc de chances de développer la maladie. Cette précision a notamment accentué la peur chez les internautes.

La gaufre bleue : une maladie imaginaire

Il a fallu du temps pour que la lumière soit faite sur le statut réel de la gaufre bleue. Ce qu’il faut retenir, c’est que la maladie ne possède aucun fondement scientifique. Elle n’existe tout simplement pas. Pour preuve, aucun cas de gaufre bleue n’a été diagnostiqué en France, ni dans le reste du monde à ce jour.

La gaufre bleue est pour tout dire un canular. C’est une fausse information qui a pris beaucoup de place sur le web. Cela prouve combien internet peut être le canal d’informations vraies comme d’intoxications sans fondements quelconques.

Les enseignements qu’il faut tirer de l’histoire de la gaufre bleue s’articulent autour de la nécessité de vérifier toutes les informations lues sur le net. Dans le cas des informations sanitaires, rapprochez-vous toujours d’un spécialiste pour prendre son avis. Alternativement, vous pouvez visiter les plateformes officielles des organismes de santé pour vous faire une idée plus claire.

Ces IST dont les symptômes font penser à la gaufre bleue

Maladie méconnue, la gaufre bleue est une MST inexistante. Si elle est virtuelle, toutes les IST ne le sont cependant pas. La chlamydia, la gonorrhée ou encore l’herpès génital sont des formes d’infections sexuellement transmissibles très répandues.

Exception faite de la coloration, leurs symptômes se rapprochent beaucoup de ceux attribués à la maladie de la gaufre bleue. Le risque des IST est bien réel, assurez-vous donc de bien vous protéger et faites régulièrement un dépistage.

Article similaire